Vous êtes ici: La relaxation coréenne

La relaxation coréenne


 

Dans de nombreux pays d'Asie, la relaxation coréenne est pratiquée dans le milieu familial pour le bien-être, et elle fait également partie des thérapies traditionnelles au même titre que les exercices de santé.

Tonique, douce, fluide et vibrante, la Relaxation Coréenne est une technique de relaxation ancestrale.  Par un jeu d'étirements, de bercements et de vibrations douces qui se propagent à travers tout le corps, elle surprend le corps et l'invite à se laisser aller tout en déconnectant le mental. Il s'en suit une détente profonde et une réappropriation de son corps.

La Relaxation Coréenne permet de raviver et d'homogénéiser la circulation de l'énergie dans le corps.  Elle donne également plus d'aisance aux rythmes et mouvements corporels par des mobilisations qui surprennent par leur profondeur et leur subtilité.

La Relaxation Coréenne est souvent assimilée à un massage car elle se pratique à deux, par opposition aux techniques de relaxation de type méditatives qui sont plus connues dans nos contrées.

Moins technique que le shiatsu (apprentissage des méridiens et de la théorie de la médecine chinoise) la Relaxation Coréenne est toute en sensibilité et en subtilité.  Elle ne nécessite pas de connaissances particulières.

Cette méthode a été intoduite en France au début des années 80 par son précurseur en Occident : J.B. Rishi.
Il en donne la définition suivante :
La Relaxation Coréenne s’apparente à la tradition ; elle est reliée à un courant culturel trouvant son origine probablement dans la tradition chinoise. Elle existe encore et notamment en Corée mais non pas sous forme de technique. Dans quelques villages, dans quelques familles, elle sert encore à créer des liens de solidarité entre les membres du groupe. Sa pratique n’est pas systématique, ni ne fait l’objet d’une théorie, mais, en parcourant l’Extrême Orient, on sent que c’est une connaissance qui est là, sous-jacente dans les milieux populaires.
De notre point de vue, ce n’est pas une technique. Nous sommes tentés de l’appeler «  l’art de la détente profonde », s’il est vrai que par l’art, l’homme sort de ses raisonnements et à partir d’une expérience du niveau de la perception dégage ses facultés créatrices.
Au terme de ce voyage intérieur qu’est la détente profonde, la vie corporelle délivrée des tensions, des perturbations, s’ouvre à toutes les directions de l’espace ; dans une sorte de saisie primitive, le corps comme les cellules semblent privés de contours et se répandre dans l’environnement comme une émission d’ondes vibratoires.
"

Lien:https://www.youtube.com/watch?v=m_fhgJKKcr0&feature=youtu.be

Cette technique n'est pas proposée cette année.