Communication Non Violente, communication bienveillanteLa Communication Non Violente

La Communication Non Violente® (CNV), a été définie dans les années 1970 par l’Américain Marshall B. Rosenberg. C’est une méthode visant à créer entre les êtres humains des relations fondées sur l’empathie, la compassion, la coopération harmonieuse et le respect des uns et des autres. Il s’agit d’un outil de communication, principalement verbal, qui peut servir à la résolution de conflits entre deux personnes ou au sein de groupes.
Le modèle de la CNV se décompose en quatre étapes :
• Observation objective de la situation
• Identification des sentiments provoqués par la situation
• Identification des besoins liés à ces sentiments
• Formulation d’une demande visant à satisfaire ces besoins
Elle permet de se relier effectivement à soi et à l’autre c’est-à-dire de prendre pleinement conscience de ses propres sentiments et de ceux de l’autre. On retrouve la CNV et ses principes également sous les appellations « Communication bienveillante » ou encore « Communication apaisée ».

Bibliographie :
• Marshall B. Rosenberg, « Les mots sont des fenêtres ou bien des murs », Ed. La Découverte ou Jouvence
• Marshall B. Rosenberg, « La communication non violente au quotidien », Ed. Les Pratiques Jouvence
• Thomas d’Ansembourg, « Cessez d’être gentil soyez vrai », Ed. de l’Homme